Le département de la Défense (DoD) a lancé en 1997 le projet ADL (Advanced Distributed Learning) pour définir une stratégie de modernisation de la formation, de l’apprentissage assisté par ordinateur et de l’utilisation de contenus d’enseignements.
Le projet ADL a spécifié des contraintes concernant la réutilisabilité, l’accessibilité, la durabilité et l’interopératibilité d’un dispositif de formation.Le modèle SCORM renvoie à des spécifications réalisés par différents organisations, adaptées et intégrées, pour constituer un modèle cohérent et facile a déployer. Les différents acteurs sont :